- Home -
 Histoire de Klicevac

 Klicevac

 Les habitants

 CONTACT


2. L'époque romaine

Au Ier siècle av. J.-C., sur les rives du Danube de l'actuelle Serbie étaient installés des tribus Dardares. Ces tribus, voisines de l'empire Romain, qui s'étendait jusqu'à la Macédoine, étaient un danger pour la paix et la sécurité de la région. L'administrateur de la province de Macédoine, Scriboni Curion, avec quatre légions entreprit la conquête de ces tribus en 75 av. J.-C.. Il les vainquit trois ans plus tard et fut le premier roi romain à atteindre le Danube. Cependant, ces territoires ne furent annexés qu'après la victoire d'Octave Auguste sur les Japodins sous le second triumvirat alors qu'il gouvernait déjà la plupart des provinces d'Occident. Le Danube ne devint la frontière de l'empire Romain que sous le règne de l'empereur Tibère successeur d'Auguste. Sur les territoires annexés, il créa deux provinces Illiryènes : la Dalmatie, dans le haut Illyre, et la Pannonie, dans le bas Illyre.

Après la création de ces deux provinces Illyriennes, l'empereur Tibère en créa une troisième appelée Mésie. C'était une principauté avec une armée composée de deux légions (la IVème et la Vème). Sous le règne de l'empereur Dominitien, il fut fait un nouveau partage du territoire. La Mésie fut divisée en deux : la Mésie supérieure englobant la Serbie actuelle, l'ouest de la Bulgarie et le nord de la Macédoine, et la Mésie inférieure englobant le territoire à l'est de la rivière Cibrice jusqu'à la Mer Noire. En 57 après J.-C., la VIIème légion Claudio s'installa dans la capitale de la Mésie supérieure, Viminacium. Aujourd'hui, les ruines de Viminacium, situées dans la plaine du Stig à une dizaine de kilomètre de Klicevac, sont encore visibles.

Dominitien commença également la construction des limes, ligne de fortifications marquant la frontière romaine et la protégeant des attaques Barbares venant du nord. Sur cette ligne, le long du Danube fut créé des villes fortifiées dans lesquelles stationnaient des troupes de légionnaire. Ces troupes restaient dans les fortifications pendant plusieurs décennies. La VIIème légion Claudio resta quatre siècles stationnée à Viminacium. Pour les militaires, le service dans la légion durait entre 20 et 25 ans et pendant ce temps ils n'avaient pas le droit au mariage mais uniquement au concubinage. Une fois le service terminé, les anciens légionnaires recevaient de l'empire des terres, du bétail, des esclaves et des semences pour la cultures, ils devenaient ainsi des vétérans. Leurs habitations se situaient à proximité des villes fortifiées. Au début, les légionnaires étaient surtout des habitants de Rome. Lorsque l'empereur Septimin Cever permit au légionnaire de se marier et de vivre en-dehors des villes fortifiées, le nombre de légionnaire augmenta. Par la suite, l'empereur Alexandre Sever leur permit d'hériter des terres sans pouvoir les revendre et de ne pas payer d'impôt. En plus de la légion officielle, il existait une armée formée des différents peuples et tribus de l'empire. Une grande partie de cette armée était constituée d'Illyriens, parmi lesquelles plusieurs devinrent empereur au IIIème siècle : Dèce naquit en Pannonie inférieure, Clausius était de Dardarie, Aurélien de Dacies, Diocléien de Dalmatie, Constantin de Naissus (Nis) etc.

A proximité de Viminacium, le long de la rivière Pinku, étaient situées plusieurs mines de cuivre. Sur ces lieux existe encore aujourd'hui la mine de Majdanpek. Le cuivre servait principalement à la fabrication de pièces de monnaie, beaucoup de pièces ont été trouvées dans la région à l'effigie de l'empereur Hadrien et avec l'inscription "Heliana Pincesia".

Les Romains construisirent un vaste réseau routier -les fameuses "voies Romaines"-, tous les grands passages naturels furent équipés de ces chaussées dallées sur lesquelles circulaient soldats, administrateurs, marchands avec leurs produits qui allaient de ville en ville.

Le système de défense de la Mésie supérieure était très performant. Des voies militaires, reliant toutes les villes fortifiées, longeaient le Danube suivant la ligne de fortifications des limes. Dans chaque bastion, les militaires avaient pour rôle de surveiller les passages sur le fleuve mais également l'entretien des fortifications et des voies. C'est au IIème siècle que des villages commencèrent a se créer autour des bastions le long du Danube, après que des légionnaires vétérans s'y soient installés.

On pense que le long du Danube, entre l'embouchure de la Save et celle du Timok, il y avait 70 bastions dont 25 villes fortifiées. Parmi les plus importantes, on peut citer les suivantes :


Ligne de fortification des limes.
SINGIDUNUM - BELGRAD
TAURUNUM - ZEMUN
TRICORNUM - RITOPEK
AUREUS MONS - Près de SMEDEREVO
VINCEIA - Près de CIRIKOVAC
MARGUM - DUBRAVICA
VIMINACIUM - KOSTOLAC
LEDERATA - RAM
PINCUM - VELIKO GRADISTE
CUPAE - GOLUBAC

L'arrivée des Slaves


© 2017. Klicevac.free.fr
Srpski | English | Bibliographie