- Home -
 Histoire de Klicevac

 Klicevac

 Les habitants

 CONTACT


L'origine des habitants

Les habitants actuels de Klicevac ne sont pas des autochtones et n'y sont pas installés depuis des siècles. En effet, le village a subi plusieurs fois des pillages et a été brûlé jusqu'aux cendres. Les dernières destructions datent de 1717 lors de la guerre Austro-Turque. Cette guerre entraîna un exode massif de toute la population de Klicevac, lequel fut totalement dévasté.
Ce n'est que vers le début du XIXème siècle que le village commença à se repeupler. C'est à cette époque que plusieurs révoltes affaiblirent le joug turc, que le peuple recouvra plus de liberté et que la Serbie obtint, d'abord en 1830 une autonomie, puis en 1878 son indépendance. Cette amélioration des conditions de vie entraîna plusieurs flux migratoires vers les plaines fertiles s'étendant le long du Danube. Ces flux venaient principalement du Banat, alors province de l'empire Autrichien, mais qui aujourd'hui est situé pour partie en Serbie et pour partie en Roumanie et où vivaient des Serbes paysans-guerriers défendant la frontière autrichienne contre les Turcs.

Aujourd'hui peu d'habitants savent cela et connaissent encore moins la provenance de leurs ancêtres. En général, ils peuvent remonter jusqu'aux arrière-grand-parents et au maximum certains remontent jusqu'à la 6ème génération.

La coutume veut que les trois premières familles à être arrivées dans le village sont les Stojimiric, Krainci et Zaric, ils formèrent ainsi les trois quartiers actuels du village. La première famille s'est installée dans le quartier appelé aujourd'hui Ladna Vod. La seconde famille s'est installée le long de la route principale Pozarevac-Ram près du puis appelé Kaca. La troisième famille a construit sa maison près du ruisseau au dessus du centre du village, c'était deux frères Janko et Zarija.

En Serbie, le nom de famille était formé à partir du prénom du père ou du grand-père, auquel était ajouté le suffixe "IC" voulant dire : "fils de". La majeur partie des habitant porte donc un nom se finissant en IC, comme Zaric, Ristic, Tilic, Kostadinovic, Vasic, Arsic, Miladinovic. Mais les gens ont pris l'habitude de donner des surnoms aux familles afin de mieux les différencier. Ces surnoms sont variés et ont divers origines. Par exemple la famille Kalpacki porte ce nom parce qu'un de leurs ancêtres a été décoré de la médaille Kalpak. Svabini (les boches en traduction) parce que leur ancêtre venait d'Autriche. Les Balan ont ce surnom parce qu'ils étaient bûcherons (en serbe, bûche se dit Balvan et par déformation Balan).


© 2009. klicevac.free.fr
Srpski | English | Bibliographie | Liens